Accueil Les règles du jeu Table des matières Incipit Qui ?

Confettis

Il pleuviote - pioviscola en florentin, j’aime ce mot. C’est un temps incertain, quand le bruit des voitures sur le béton est doux - il n’y a pas de flaques, juste un tout petit peu d’eau qui recouvre la chaussée. Je suis bien ici, chez moi, dans cette pièce sombre - car je n’ai pas envie d’allumer la lumière et que, désormais, il fait nuit très tôt. Je regarde la fenêtre et les vitres constellées de gouttes d’eau. C’est impressionnant ce qu’elles sont bien rangées, ces gouttes. Des petits points sur la vitre, comme des confettis, bien identifiables, séparés. Une fois, on tournait un court-métrage et on voulait reproduire cet effet sur la vitre d’une voiture - c’était un hommage à Psycho et aux vitres rayées par des lignes droites de pluie. On voulait plutôt des gouttes isolées, beaucoup de petits points, comme des confettis justement. Mais il fut impossible d’avoir cet effet. On avait beau éclabousser la vitre, l’eau se rangeait en petits flux, plats, qui coulaient et disparaissaient.

texte précédent : Tintements texte suivant : Amapola